Image Bandeau Accueil

Dino ATTANASIO

Dino ATTANASIO Né le 8 mai 1925 à Milan en Italie.

Après des études à l'Académie des Beaux-arts, nous sommes en 1941, Edouardo a l'opportunité d'entrer dans une société qui réalise le dessin animé : "la Rose de Bagdad". Après la guerre, son père musicien ayant découvert la Belgique, invite ses deux fils à s'y rendre pour trouver du travail. A cette époque, 1948, il suffisait de frapper aux portes, raconte Dino, et elles s'ouvraient. Il n'a jamais manqué de boulot. Avec son frère Gianni il fonde un studio ;d'animation et le soir ils jouent de la guitare dans les restaurants.

Ayant rencontré Evany, directeur artistique chez Tintin, il se voit confier sa première illustration : "Le salutaire mal de mer" paru dans le Tintin du 2 septembre 1948.

En 1949 il rencontre Georges Troisfontaines directeur de la World Press où travaillent : J.M Charlier, E. Paape, V. Hubinon. Qui seront rejoints par les frères Attanasio, J. Graton, M. Tacq, R. Follet, A.Weinberg et enfin R. Goscinny et Uderzo.

Dino réalise sa première BD : Fanfan et Polo en 1951 avec J.M. Charlier. Puis vient la période "Oncle Paul" dans Spirou (1951-1953). Il épouse Joanna le 2 février 1952. Ils auront deux enfant.Dino continuera a réaliser de nombreuses illustrations pour Tintin, notamment pour un certain H. Vernes.

De la rencontre avec Goscinny vont naîtrent Spaghetti et son frère Prosciutto en 1958, d'abord sous forme d'histoires courtes ensuite en album. 10 albums avec Goscinny et 6 avec d'autres scénaristes.

En 1959, Franquin lui propose de reprendre Modeste et Pompon qu'il n'a dessiné que 4 ans. La signature de Dino restera en bas des planches jusqu'en 1968.

Parallèlement Dino est sollicité par les éditions Marabout pour illustrer de dessins noir et blanc les pages des aventures destinées aux adolescents. C'est ainsi qu'il aura l'occasion de créer en BD le personnage de Bob Morane, d'abord dans "Femmes d'aujourd'hui" en 1959 et ensuite dans 5 albums.

Mais Dino Attanasio c'est aussi : Ambroise et Gino, Le colonel Squilla, Jimmy Stone, Candida, Johnny Goodbye, De Macaroni's pour la Hollande, de magnifique caricatures, Le Satyricon sur un scénario de son fils Dino Alexandre.

A bientôt 83 ans il écume toujours les festivals pour rencontrer avec plaisir ses fans et les jeunes dessinateurs.

Source : © Denis COULON
Un grand merci à M. Denis COULON pour la réalisation de cette bio.