Image Bandeau Accueil

Zaz

Zaz Après des années de pérégrination littéraire et cinématographique, il met le pied dans l'édition professionnelle avec La Tour de Kyla.

Mon cursus créatif commence dès l'âge de 12 ans avec une super composition sur le thème de mon vieux robot tout pété qui trônait alors dans ma chambre. C'est aussi l'époque bénie de l'Oeil Noir et des livres dont vous êtes le héros. Je me lance donc dans l'écriture de livres interactifs à l'originalité douteuse, monstres baveux et calembours dyslexiques à l'appui.

Je rédige également la base de mon propre jeu de rôles, un OVNI inclassable mélangeant tout ce que ma culture de l'époque contient. Ce jeu sera expérimenté et enrichi pendant plus de dix ans, et joué par une bande de copains aussi atteints que moi. Entre 1985 et 2006, j'aurai également joué à AD&D, Torg, Pendragon, Chtulu, Stormbringer, Rêves de Dragon, Vampire, Bitume, James Bond, et surement d'autres jeux de rôles.

Je suis évidemment fan de presque tout ce qui ressemble à du jeu de rôle, en format informatique.

D'ailleurs, je rencontre également (à grande vitesse, ça fait mal) le jeu vidéo vers l'âge de 13 ans, avec un CPC 464. Après 15 ans de gaming, me voilà game designer, puis chez Ubisoft où je suis actuellement producteur associé.

A côté de ça, je trouve le temps (hé oui quand on est collégiens, lycée, étudiant...on a le temps) d'écrire...curieusement, ma première passion est la BD. Je gribouille depuis la sixième et je griffonne, pendant mes premières études supérieures, une BD de dark fantasy en cinq volumes, au crayon, toute moche, que personne ne verra jamais (faut pas déconner) hormis mes plus proches amis.

Dégouté par mes limitations graphiques, j'exorcice mes démons dans l'écriture pure et simple. J'écris deux romans plutôt costauds, un peu comme ils viennent, pour finir par me lancer en 1999 dans une trilogie space opera bâtie sur un vrai travail de construction.

C'est aussi à cette époque que je commence à réaliser des courts métrages à peu de moyen, sous l'emblême de CheapMovies. C'est lors de ces activités profondément amateuristes que je fais la connaissance de POC, alors futur auteur du Donjon de Naheulbeuk, et qui sera un de mes comparses les plus fidèles et les plus créatifs, m'apportant son soutien dans des petits ou grands rôles, et également en m'offrant quelques musiques pour agrémenter mes productions. Je me passionne dès lors pour la dramaturgie et l'écriture scénaristique, jusqu'à exploiter au maximum les possibilités du cinéma auto-produit, en réalisant Les Larmes d'Artemis, un long métrage d'espionnage-anticipation.

La Tour de Kyla est un concept rescapé de mes activités cinématographiques. Je fais la connaissance de Fab par l'entremise de la communauté qui s'est crée autour de POC et du Donjon de Naheulbeuk.

La BD vit un renouveau depuis quelques années, et je me rends soudain compte que mon vieux rêve n'est peut-être pas mort. Si je n'espère plus pouvoir dessiner moi-même, peut-être puis-je convaincre quelqu'un de donner vie à mes histoires, mes personnages.

Source : © Zaz