Image Bandeau Accueil

Presse

"« GRRRRRR !!! » : Femmes panthères et bêtes de scène à la MFW, à Lille"

La Voix du Nord, 7 février 2014, Emmanuel CRAPET

Lire l'article en ligne sur le Site de La Voix du Nord

« GRRRRRR !!! » : Femmes panthères et bêtes de scène à la MFW, à Lille

Un « G », six « R » et, à chaque fois, au moins trois points d'exclamation derrière. Les anciens se souviennent du numéro comique que faisait Bourvil avec un crayon magique en imitant le bruit d'une voiture qui roule. Les plus jeunes se sont arrêtés au nanar d'Alain Chabat dans lequel s'affrontaient deux tribus préhistoriques. Le Lillois qui veut être culturellement mieux installé dans le XXIe siècle aura à partir de samedi une référence d'un autre style : l'expo consacrée aux Femmes panthères.

Dans GRRRRRR !!!, Esmeralda et Pascaline, dans l'ordre inverse de leur apparition sur terre, sont présentées sous tous les angles, dans tous les formats, sous toutes les coutures, debout, couchées, peintes ou photographiées. Elles se sont fait tirer le portrait par des gens connus et d'autres un peu moins… Et c'est cette incroyable succession de regards sur les Femmes panthères qui sera proposée à la sagacité du visiteur de la Maison folie de Wazemmes. Au total, 130 artistes (dont Hervé Di Rosa) ont accepté « de faire des choses », glisse le fantasque Barnabé Mons, très à l'aise dans son costume de commissaire d'exposition.

Gens de l'art et félin duo

D'abord, un retour dans le siècle dernier. Sous l'impulsion de Patrick Danquiny, grand collectionneur depuis décédé, il y avait eu une première exposition qui marquait déjà l'intérêt que les gens de l'art avaient pour ce félin duo. On était alors en 1997. Un garçon comme Frézin avait joué le jeu du portrait décalé. De jolies choses, de beaux souvenirs qui ramènent notamment à cette époque où Esmeralda est devenue la marraine des panthères des neiges du zoo de Lille. Mais on en était resté là, avec une expo finalement très intimiste au regard de ce qui est présenté à la MFW.

On y entre en empruntant le tapis rouge : Esmeralda et Pascaline sont des habituées du festival de Cannes. Dans la jungle qu'il faut ensuite traverser, gare au gorille ! Il y a mille et une autres choses à voir. Certaines oeuvres renvoient à la féminité animale. Pour les fétichistes sont aussi exposés des vêtements portés par Esmeralda et sa maman. Les collectionneurs de bizarreries jalouseront le cabinet de curiosités montré plus loin.

Des freaks ont accepté d'en être. On se régale du texte écrit par l'entarteur Noël Godin. On fantasme dans la chambre imaginée par Fanny Bouyagui (Art Point M), panthère de la descente de lit au papier peint, dans l'esprit de ce qu'elle a fait à l'Hotel Europa de Saint-Sauveur. C'est plein de sous-entendus savoureux, sans jamais aucune moquerie.

« GRRRRRR !!! sur la piste des Femmes panthères », du 8 février au 23 mars, du mercredi au samedi de 14 h à 19 h et le dimanche de 10 h à 19 h, à la MFW, rue des Sarrazins à Lille. Entrée libre.