Image Bandeau Accueil

Presse

"Le salon de la BD à Roubaix ne veut pas rester dans sa petite case"

La Voix du Nord, 17 mai 2014, Maxime MASCOLI

Lire l'article en ligne sur le Site de La Voix du Nord

Le 9e salon de la BD et des arts graphiques se tient encore aujourd'hui à la salle Watremez à Roubaix avec une trentaine d'auteurs connus et moins connus prêts à satisfaire les hordes de fans. Et on y trouve toujours la petite touche si particulière de ce salon engagé.

Le salon de la BD à Roubaix ne veut pas rester dans sa petite case

Les dos sont fatigués, les mains moites et les doigts commencent à chauffer. Mais la trentaine d'auteurs de BD venus cette année participer au neuvième salon organisé par l'association BD et arts graphiques à Roubaix -tout est dans le titre comme un bon album doit l'être- avec pour locomotive cette année Edmond Baudouin, le créateur de Couma Aco et Dali. Aujourd'hui, c'est le caricaturiste Cabu qui sera en vedette à la librairie Autour des mots à partir de 14h30.

Comme toujours, le salon fait la part belle aux jeunes auteurs, notamment Serge Baeken, qui a reçu le prix du salon pour sa nouvelle BD Sugar. Mais on retrouve aussi des acteurs de la ville de Roubaix comme les centres sociaux du Pile ou la médiathèque de Roubaix. C'est là la particularité de ce festival qui s'investit dans la vie de la cité par la BD. « On travaille auprès des centres sociaux et des écoles pour leur apprendre ce qu'est véritablement la BD », explique le président de l'association BD et arts graphiques, David Barbage. Les enfants ont même la chance de voir leurs dessins édités dans un mini-album, la Planche, qui est distribué aux visiteurs du salon.

Un auteur de renommée pour les dix ans

Surtout, le festival roubaisien se veut engagé. « On se rend compte que la BD concerne de plus en plus de monde, poursuit David Barbage, elle peut être instructive, éducative. Ce ne sont plus les petits miquets que l'on faisait pour s'amuser. Aujourd'hui, elle est un véritable vecteur d'émotion. » Et de réflexion. En témoigne la mise en avant du thème de l'immigration cette année, avec l'auteur Halim Mahmoudi qui expose les planches originales de sa dernière création, Un monde libre, sur le quotidien d'un enfant grandissant dans une banlieue sensible. Les bulles ne sont plus à ranger du côté du seul divertissement.

L'événement, qui accueille chaque année plus de monde encore, promet de prendre une nouvelle dimension pour son dixième anniversaire. « On a réussi à faire venir un auteur de renommée internationale », s'enthousiasme le président qui préfère taire le nom pour ménager le suspense. Tout juste sait-on que cet auteur vit à Paris. La BD à Roubaix tourne une nouvelle page pour s'inscrire dans une case encore plus grande.