Samedi 20 juin 2015 à partir de 14h30

Ce samedi 20 juin, trois auteurs seront présents pour leurs sorties BD à la Librairie « Le Comptoir des Bulles », L’Event sur FB

Mal de Mère Rod pour « Mal de mère » chez Soleil.

Présentation de l’éditeur :
« L’histoire relate 20 ans de notre vie. J’en suis le témoin et je raconte comment une famille heureuse devra renoncer à tout ce qui la construisait, perdre pied, devenir peu-à-peu une famille de cas sociaux. Je rends compte de l’évolution de chacun des membres de notre famille, pas seulement de celui de ma mère. Mon père qui s’est rapproché de nous par nécessité. Moi qui me suis endurcis pour me protéger. Mon frère qui, plus tard, deviendra un homme assumant ses responsabilités. Ma soeur qui n’aura connu notre mère qu’en état de dépendance, contrairement à mon frère et moi-même. Ma mère qui, je ne sais pourquoi, a lâché prise, le cerveau bouffé et le corps bouffi. Et puis les autres : les tantes, grand-mères, amis, commerçants, médecins, psychiatres, policiers, ceux qui faisaient souvent mine de ne rien voir, nous tournant le dos, nous jugeant, et ceux qui, parfois, nous comprenaient et nous aidaient.
J’ai écrit cela en n’épargnant personne, mais sans acharnement. S’il y a des jugements, il n’y a pas de morale. Chacun a sa part d’ombre et d’humanité. R.V. »

séparateur

Alvin Renaud Dillies pour « Alvin » chez Dargaud.

Présentation de l’éditeur :
« Régis Hautière et Renaud Dillies signent la suite d’Abélard avec le nouveau diptyque Alvin. Son ami disparu, l’ours mal léché Gaston traîne son désespoir à New York. Mais rien à faire ! Son karma doit être d’aider les petits êtres aux mille questions ! Alvin, un jeune orphelin revêche, profitera de sa belle âme. Les voilà sur les routes, accompagnés, pour ne rien arranger, d’un prédicateur fou ! Poésie, dialogues truculents et virtuosité graphique se mêlent pour une très belle ode à la différence et à l’entraide. »

séparateur

Wild River Vincent Wagner pour « Wild River » aux Editions du long bec.

Présentation de l’éditeur :
« Alors jeune soldat de l’armée américaine, Robert Frazer a participé à l’expédition des capitaines Lewis et Clark entre 1804 et 1806. Pour la première fois, un corps expéditionnaire américain remontait le Missouri, traversait les Rocheuses et descendait la Columbia jusqu’au Pacifique. A son retour, comme tous ses compagnons, il est récompensé par une donation en terres et par une généreuse rémunération. Une fois démobilisé, Robert Frazer s’installe avec sa famille dans une ferme située sur les rives de l’Osage River. En août 1810, Robert quitte sa ferme pour aller chercher son jeune frère James qui arrive de l’Est. Le voyage jusqu’à Saint-Charles va lui prendre une quinzaine de jours. A son retour, la ferme a été attaquée par des guerriers Crows ralliés à la toute récente révolte du chef shawnee Tecumseh. Les Crows ont laissé deux morts sur le terrain et ont enlevé Elisabeth, la jeune épouse de Frazer, ainsi que son fils Joshua, âgé de six ans. Robert Frazer va alors se lancer à la poursuite de la bande pour récupérer sa famille. Cette quête va l’amener à refaire le parcours de l’expédition de 1804, mais en affrontant des populations indiennes en pleine révolte et beaucoup plus dangereuses. »


Le Comptoir des Bulles
49 rue de Mons
59300 VALENCIENNES

Plan : Librairie Le Comptoir des Bulles


- Vendredi 12 juin 2015
- Catégorie : Dédicace

Les commentaires sont fermés. Si toutefois, il y aurait des modifications importantes à y apporter, vous pouvez toujours m'adresser un Mail.