Après le bac, Lilian fait une année de BTS en multimédia sans réellement d’ambition. C’est exactement au cours de cette année qu’il décide d’apprendre à dessiner. Deux années de préparation aux Beaux-Arts se succédèrent et une année en bande dessinée à l’école Pivaut à Nantes. Ville qui lui a permit de rencontrer Julien BERTEAUX lors d’un rassemblement d’auteurs dans un bar. Le projet des « peuples oubliés » été né.

Illustrateur free-lance, il participe régulièrement à des projets collectifs, expositions et collaborations diverses. C’est en présentant son book au Festival BD de Saint-Malo qu’il a retenu l’attention de Tony SANDOVAL.

Il réalise alors une petite histoire de vingt pages dans le magazine « Interface #2 » sous la direction de Tony SANDOVAL, aux Editions Paquet, collection BAO.